Les Actions 2008

28.11.2008

- Programme de construction du Centre de Protection des Enfants de Long Hai


----------------------------------------


21.11.2008 Programme de construction du Centre de Protection des Enfants de Long Hai

Résumé :

En collaboration avec les services sociaux de la province de Baria Vung Tau, le District de Long Dien et la ville de Long Hai, l'APER construit le nouveau centre de Protection des Enfants de Long Hai.

Ce centre permettra l'accueil et de scolarisation des enfants défavorisés de la ville Long Hai.

En savoir plus :

Programme de construction du Centre de Protection des Enfants de Long Hai

Le  28 novembre 2008, a eu lieu la cérémonie de lancement des travaux de la première tranche du centre de protection des enfants de Long Hai, présidée par le Président de l'APER.

En présence de Monsieur Boivineau,Consul Général de France à Ho Chi Minh Ville, de représentants de Mécènes et donateurs (Fondation Orange, organismes AFA, Destinées, Terre des Hommes Canada, Enfance Avenir) et des représentants des administrations de la province de Baria Vung Tau, les Comités Populaires de Baria Vung Tau, Long Dien et Long Hai ont officialisé la création du centre de Protection des Enfants de Long Hai, réalisé par l'APER et dirigé par Mme LE Thi Trang Dai.

Affiche du programme à Long Hai L'Allocution du Consul de France Lancement des travaux

 

lien vers l'Allocution du consul de France

lien vers l'Allocution du président de L'APER

Lien vers plus de photos...

  • La situation de la ville de Long Hai

Long Hai est une petite ville côtière proche de Vung Tau. Cette localité qui compte 40 000 habitants est devenue le point de chute des familles des provinces pauvres du Vietnam qui imaginent trouver une vie meilleure dans la province de Baria Vung Tau.

Plusieurs milliers de familles vivent dans une très grande précarité et ne peuvent nourrir et scolariser leurs enfants. De nombreux enfants abandonnés ou orphelins trouvent refuge au centre de protection des enfants de Vung Tau, centre soutenu par notre association. Une proportion importante des habitants de Long Hai est constituée de petits pêcheurs.

Une grande majorité des enfants parrainés par notre association, ainsi que des employés du centre de protection des enfants de Vung Tau vivent à Long Hai.

De part les grandes difficultés de certaines familles qui vivent au jour le jour dans des bidonvilles, les enfants sont amenés à travailler afin d'apporter quelques ressources vitales. Ils ne sont donc pas scolarisés et leur avenir n'est pas assuré.

La province compte aussi plus de 3 500 personnes victimes de l'Agent Orange. Ce puissant défoliant utilisé par les troupes américaines lors de la guerre est à base de dioxine. Il cause encore des ravages considérables, plus particulièrement au sein des populations défavorisées, entraînant des handicaps sévères à la naissance.

De plus, Long Hai a été dévastée par le typhon Durian le 6 décembre 2006 qui a touché 90 000 familles au Sud du Vietnam. De très nombreuses maisons de Long Hai ont été détruites, renforçant la précarité des familles et de leurs enfants. 

  • Le programme de l'APER : construction du Centre de Protection des Enfants de Long Hai

Devant la recrudescence des enfants abandonnés par de très jeunes mères, et des enfants privés d'éducation et d'accès aux soins pour des raisons économiques, et malgré les efforts des autorités locales, les structures actuelles de la province de BaRia Vung Tau ne peuvent plus accueillir d'enfants en difficulté et leur offrir une réelle chance d'intégration.

Le centre de Long Hai sera à la fois un lieu de vie et un lieu d'apprentissage pour les enfants défavorisés.

Il s'agit d'une structure de proximité qui se veut familiale.

La vocation de ce centre est d'accueillir des enfants de la rue, des enfants abandonnés, des enfants handicapés victimes de l'agent orange (dioxine) ainsi que des enfants de familles en grande difficulté.

A terme, la capacité d'accueil de la Maison Sociale sera d'une centaine d'enfants scolarisés de moins de 18 ans, encadrés par 10 à 15 adultes. Le pensionnat pourra accueillir jusqu'à 60 enfants et 30 nourrissons.

Entourée d'une équipe de médecins de l'association vietnamienne d'aide aux victimes de la dioxine (VAVA) et de médecins français membres de l'association, et en coopération avec l'hôpital de la province, le centre permettra la prise en charge des frais de santé. En particulier les opérations de cardiopathies, pathologies assez fréquentes chez les enfants victimes de la dioxine, seront financées par l'association.

Les principaux objectifs de cet établissement sont :

  • de mettre en sécurité les enfants de la rue ou les enfants abandonnés,
  • De contrôler et suivre l'état de santé des enfants du centre, de prendre en charge des opérations et des soins spécifiques.
  • De scolariser ou de donner une formation professionnelle à des enfants qui sont exclus du système scolaire public, et ainsi de limiter le travail des enfants.
  • De participer à leur éveil au travers d'activités ludiques, en particulier pour les enfants handicapés.
  • de fournir un repas à midi pour tous les enfants du centre, et un repas matin et soir pour les pensionnaires,
  • De loger les enfants abandonnés.

Pour répondre à ces objectifs, le centre comprendra à terme 1600 m2 de bâtiments:

  • un bâtiment administratif rassemblant les bureaux de la direction, la comptabilité et l'infirmerie,
  • Un bloc de 4 salles de classe et salle multimédia/bibliothèque
  • un bloc pensionnat pour les grands,
  • un bloc pensionnat pour les petits et les enfants handicapés,
  • un bloc services (réfectoire, cuisine, buanderie, ),
  • un bloc logement pour le personnel,
  • une salle polyvalente permettant de regrouper tous les enfants pour des activités ludiques ou éducatives,
  • Un bloc technique (garage, local technique pour groupe électrogène, système de traitement de l'eau, ).

Projet de centre de Protection des Enfants de Long Hai

Nous proposons de construire les bâtiments en quatre étapes principales et indépendantes, sur une durée de 3 à 5 ans, en fonction des budgets disponibles:

  • Fin 2008 : lancement de la construction de la première tranche  (bâtiment administratif, et bloc salles de classe). Cette première tranche permettra de débuter l'accueil de jour des enfants.
  • Deuxième semestre 2009 : lancement de la construction de la deuxième tranche (Bloc service, bloc logement du personnel, bloc pensionnat pour les grands). Cette deuxième tranche permettra de débuter l'accueil de nuit des grands enfants
  • Deuxième semestre 2010 : lancement de la construction de la troisième tranche (bloc pensionnat pour les petits et les enfants handicapés, salle polyvalente et bloc technique).
  • Fin 2011 : quatrième tranche ,  acquisition et installation des équipements lourds (groupe électrogène, centrale de traitement de l'eau, )

Les bâtiments seront entourés d'espaces verts sous la forme d'une cour récréative arborée, et de jardins potagers réservés aux enfants. Le but des jardins potagers est de créer une activité ludique et éducative permettant de re-socialiser des enfants en difficulté.

Ce projet a été élaboré avec les administrations vietnamiennes : Comité Populaire et services sociaux de la ville de Long Hai. Il s'agit d'un projet pilote permettant de créer une structure de proximité dans une localité particulièrement touchée par la précarité.

Après évaluation des résultats, il pourra être reconduit dans d'autres quartiers et localités de la province.

Les services sociaux, en collaboration avec l'APER, ont défini le cahier des charges de ce centre.

Le Comité Populaire a fourni un terrain de 5000 m2 en centre ville de Long Hai, ancienne école primaire de la ville détruite par le typhon Durian.

Lien vers les photos du terrain

L'APER finance la construction des bâtiments, leur aménagement, et les frais de fonctionnement en partenariat avec l'association vietnamienne VAVA.

Ce projet porte sur les trois axes du développement durable de l'association :

  • Equité sociale : en permettant un accès à l'éducation à des enfants exclus du système social et éducatif vietnamien de part l'origine modeste de leurs parents,
  • Développement économique : par le recours aux entreprises locales pour la réalisation du projet, et par la formation professionnelle des enfants,
  • Respect de l'environnement : par la construction de bâtiments intégrés au paysage local et respectant les règles environnementales (utilisation de matériaux écologiques, raccordement des eaux usées au tout-à-l'égout, ), l'installation d'équipements utilisant l'énergie renouvelable (chauffe-eaux solaires) et la création de jardins éducatifs pour les enfants.
  • La formation des enfants

La formation des enfants sera réalisée par des enseignants salariés. Ces enfants n'ayant pas été scolarisés pour des raisons économiques, leur niveau d'instruction ne leur permet pas de suivre des cours dans des écoles publiques.

Le centre leur permettra une remise à niveau afin d'envisager pour certain d'entre eux un retour vers l'école publique.

Pour ceux dont le niveau restera trop faible, en parallèle aux cours de mise à niveau, une formation professionnelle leur sera proposée.

Ces formations professionnelles seront réalisées en collaboration avec des artisans et des entreprises, déjà partenaires de l'association dans le cadre des parrainages. 

Un apprentissage du français et de l'anglais leur sera également proposé.

En parallèle aux formations, des activités ludiques seront proposées aux enfants à l'image de ce qui est déjà réalisé par l'APER au centre de Protection des Enfants de Vung Tau : cours de Vovinam, organisation de festivités à l'occasion des fêtes vietnamiennes, sorties de groupe dans des parcs d'attraction, à la plage,

  • L'accueil des enfants handicapés et des nourrissons

Des enfants en très bas age sont fréquemment abandonnés par des jeunes mères, souvent non mariées, pour des raisons économiques et culturelles. Lorsque aucune solution n'aura été trouvée pour le maintien de l'enfant dans sa famille, le centre permettra un accueil temporaire de ces enfants de la ville de Long Hai, avant leur transfert vers d'autres centres plus spécialisés.

La province compte plus de 1500 enfants handicapés victimes de la dioxine. Ce centre de proximité permettra un accueil de jour pour certains de ces enfants afin de contribuer à leurs soins, leur éveil et à leur insertion sociale. En libérant les parents dans la journée, le centre leur permettra d'avoir une activité professionnelle afin d'améliorer leur situation matérielle. Les enfants handicapés vivront avec les autres enfants de leur âge afin de favoriser l'acceptation du handicap et leur éveil en participant aux mêmes activités.

Le centre ne pourra cependant pas prendre en charge les enfants avec handicaps lourds, ces derniers nécessitant un accueil médicalisé.

  • Les mécènes et donateurs

 

Organisme Date accord
LCH.Clearnet Octobre 2008

 

Talents et Partage (Société Générale)

 

Septembre 2008

 

Mairie de Puteaux

 

Août 2008
Fondation Orange Octobre 2007
Conseil Général des Côtes d'Armor Octobre 2007
Onduline Novembre 2007
Agence de voyage PARTIR Novembre 2007
Secours Catholique janvier 2007
COFACE Trade Aid Décembre 2006, 2007 et 2008

 

  • Souscription pour la construction et l'aménagement du centre de Protection des enfants de Long Hai

Grâce à nos mécènes et partenaires, nous avons un budget suffisant pour réaliser les travaux de la première tranche (accueil de jour des enfants). Nous recherchons de nouveaux partenaires afin de financer les travaux des autres tranches. Vos propositions sont les bienvenues.

Nous vous proposons de participer à ce programme à titre individuel au travers d'une souscription, en nous adressant votre don avec le bulletin joint.

Lien vers le bulletin de souscription

Nous vous rappelons que 66 % des dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 20 % de vos revenus imposables pour les particuliers et 60 % des sommes versées dans la limite de 0,5 % du chiffre d'affaires pour les entreprises. Un reçu vous sera adressé début 2009 pour les dons reçus par l'association avant le 31 décembre 2008.

 

  • Action des jeunes de St Martin de Belleville (Savoie)

Le 14 juin 2009, le Conseil Municipal des Jeunes de St Martin de Belleville (Savoie) a organisé une journée de solidarité au profit de l'APER.
L'objectif était de récolter des fonds pour participer à la construction de la Maison Sociale de Long Hai.
Au programme de cette journée : lavage des voitures, vente des objets de la boutique et vente de gâteaux confectionnés par de nombreuses mamans et autres personnes de la commune.
Le résultat de cette journée est un total de 1167 EUR récolté avec une mobilisation exceptionnelle des jeunes de la commune.
Merci pour cette action remarquable, signe d'une démarche solidaire et citoyenne

Extraits des coupures de presse